14 mai 2018

Les matériaux agrosourcés : un potentiel de diversification pour les agriculteurs


Retour aux nouvelles

Dans l’histoire des Trois petits cochons, la maison de paille est celle qui résiste le moins longtemps au souffle du loup. Pourtant, quand on regarde les tendances actuelles au niveau de la construction, on s’aperçoit que les matériaux d’origine végétale, comme la paille, font partie des solutions d’avenir pour des habitations saines et durables. La MRC des Sources se positionne comme un leader dans le domaine des écomatériaux et les produits agrosourcés représentent une avenue de diversification intéressante pour les producteurs agricoles de la région.

Qu’est-ce qu’un produit agrosourcé? Il s’agit d’un produit industriel non alimentaire obtenu à partir de biomasse d’origine agricole. Contrairement aux matériaux de construction traditionnels fabriqués à partir de matières premières d’origine fossile ou minérale, ils sont renouvelables et constituent des puits de carbone.

En agriculture, plusieurs cultures peuvent entrer dans la fabrication d’écomatériaux : le lin, le chanvre et le panic érigé en sont quelques-uns. Il est également possible de réutiliser des résidus de production, comme la laine de mouton ou encore des résidus de transformation. Par exemple, un chercheur de l’université de Sherbrooke travaille à développer un coupe-vapeur à partir de… fibre de carotte! La fibre de chanvre peut entrer dans la fabrication d’isolants ou dans la composition de béton. Les possibilités sont infinies!

Voici quelques conseils à l’intention des producteurs qui souhaitent explorer de nouvelles cultures pour la production d’écomatériaux.

1)      Bien se renseigner sur la culture. Suivre une formation au besoin.

2)      Être accompagné par un(e) agronome spécialisé(e).

3)      Commencer des essais sur de petites superficies.

4)      S’informer sur les exigences de l’acheteur et établir un contrat clair.

-30-

Sources :
Francisca Müller
Agente en agroenvironnement et relève agricole
MRC des Sources
819 879-6661, poste 233